En Egypte

L’encadrement gouvernemental :

La gestion administrative de l’hôpital est assurée par le gouvernement égyptien. Le médecin directeur et le personnel médical et paramédical sont rémunérés par l’état.

Les Sœurs Comboniennes et Franciscaines Elisabéthines :

Depuis les années 1980, des sœurs italiennes travaillent dans la léproserie pour diriger et organiser le nursing. Elles sont aujourd’hui au nombre de quatre.

Marianne Kayat et Hanan Saad sont des bienfaitrices égyptiennes qui travaillent en faveur de l’hôpital d’ Abû Za’ Bal. C’est avec elles que nous nous avons rénové les 80 chambres des sections hommes et femmes. Présentes sur place depuis 20 ans elles soutenaient financièrement avant sa fermeture le jardin d’enfants peuplé de 120 bambins. Depuis mars dernier, l’école a (ré)ouvert ses portes. Elle en assure la gestion. Nous sommes  évidemment partenaire financier de ce projet. Elle sont aujourd’hui les représentantes officielles de notre association en Égypte.

MARIANNEHANAN

© Médias Catholiques